L’art et l’interculturalité : expressions créatives et compréhension mutuelle au Maghreb


Rejoignez-nous pour un webinaire organisé par le réseau MADAR, qui explorera la thématique de l’art et de l’interculturalité.

Interculturality and Performance banner.png
Interculturality and Performance banner.png

L’art et l’interculturalité : expressions créatives et compréhension mutuelle au Maghreb

lundi, 21 juin 2021

14:00 - 15:30

en ligne

MADAR organise une série de webinaires, réunissant des membres du réseau MADAR et des intervenants externes, pour explorer des thématiques - telles que le plaidoyer antiraciste, la recherche-action et le genre dans le contexte de la migration - liées aux défis du déplacement et de la protection dans la région du Maghreb.

Le deuxième webinaire de la série aura lieu à l'occasion de la Fete de la musique et explorera la thématique de l'interculturalité et l’art. Le webinaire s'appuiera sur les expériences d'apprentissage des trois pays du Maghreb central pour réfléchir à la manière dont la performance peut contribuer à l'interculturalité et au changement positif.

  • Comment pouvons-nous utiliser les arts pour établir la compréhension mutuelle et la cohésion sociale ?
  • Qu'est-ce que l’art peut exprimer que les autres formes de communication (qu'elles soient écrites, axées sur les politiques, quantitatives ou autres) ne peuvent pas ?
  • Comment ces approches peuvent-elles être utilisées pour améliorer la vie des migrants et des personnes vulnérables ?

Le webinaire comprendra de courtes présentations, une session de questions-réponses et une courte performance musicale enregistrée à la fin. Le webinaire sera en français, une traduction simultanée en anglais sera disponible tout au long de l'événement.

Le panel sera présidé par Olfa Arfaoui, une productrice de films lauréate Tunisienne et une experte en initiatives pour les femmes avec plus de 10 ans d’expérience dans la conception, la gestion et la mise en œuvre de projets, et dans le développement de partenariats multi-acteurs dans la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord, et réunit des intervenants de l’Algérie, du Maroc et de la Tunisie :

Marouane Hassine est cofondateur de l’association Orchid et chef de projets culturels. Il est boursier du programme culturel « CrossCulture program » en allemand, il a travaillé avec le théâtre allemand « Junges StaatsTheater » et « Badisches Staats Theater », le centre culturel « Latin American Youth Center » à Washington DC, et il a travaillé en tant que travailleur social dans le domaine de l’animation socioculturelle avec l’Organisation internationale pour les migrations au Maroc sur la migration clandestine des mineurs non accompagnés (projet SALEMM). Son projet de fin d’études était sur « la culture comme moyen d’intégration, étude de cas : intégration des jeunes et immigrants latino-américains dans la société américaine à travers les activités culturelles ». Il a mis en place aussi de nombreux projets artistiques pour créer le changement social positif et contribuer à la résolution de différents problèmes sociaux au Maroc tels que l’immigration, le genre, la violence à l’égard des femmes, la radicalisation des jeunes, etc.

Mohamed Benslama est un entrepreneur, un musicien, le fondateur de plusieurs réseaux dans le domaine culturel et il enseigne le cinéma à l'École d’Art en Tunisie. Après avoir étudié le cinéma et la psychologie, il a dirigé et a participé à la production de plusieurs films Tunisiens et internationaux. Conscient des enjeux majeurs des politiques culturelles, il a lancé en 2015 l’Observatoire Culturel Tunisien, au sein de l’association Notre Culture d’Abord, une plateforme qui rassemble des acteurs culturels et qui encourage une politique culturelle participative et inclusive. Il a mené une étude sur les pratiques culturelles, avec un accent sur le sud de la Tunisie. En juin 2016, il cofonde le Studio d’Art La Fabrique en vue de promouvoir les jeunes artistes et les créations artistiques. La Fabrique est un espace collaboratif dédié aux artistes et aux musiciens, pour des répétitions, des enregistrements en direct et des réservations. En tant que directeur général de Notre Culture d’Abord, Mohamed s’engage à structurer le secteur culturel en mobilisant les acteurs clés et en participant aux diverses initiatives mises en œuvre par le gouvernement, le secteur privé et la société civile en Tunisie et dans la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord. Actuellement, il contribue à la mise en place d’un réseau Africain sur les politiques culturelles et à la publication d’un inventaire des politiques culturelles dans la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord. Il a reçu une distinction de la part de l’UNESCO Tunisie pour son expertise culturelle et il est mentor et consultant pour des projets financés par l’UE.

Houari BOUCHENAK a toujours été passionné par la photographie, avec une sensibilité et une ouverture sur le monde qui l'entoure. Autodidacte à la base, son approche de la photographie débute dès l'âge de 10 ans, où ses sujets sont son entourage le plus proche. En 2006, il rejoint une agence de communication où il travaille comme photographe-reporter. Il suit ensuite des cours de photographie à l'Université Paul Valéry (Montpellier) et de montage et d'archivage à l'agence Magnum Photos (Paris). Membre et co-fondateur du Collectif 220 (www.collective220.net), fondateur et responsable de La Maison de La Photo (Association "La Grande Maison"), il a enseigné la photographie au département des arts et au département d'architecture de l'Université de Tlemcen. Diplômé en chimie industrielle, il poursuit ses études en ingénierie de projets culturels et interculturels à l'Université de Bordeaux-Montaigne. Le médium photographique est pour lui un langage, mais aussi un champ d'expérimentation plastique et curatoriale. Il considère son travail et ses photographies comme un témoignage pour toute une génération, présente ou future.

Studio d’Art La Fabrique est un réseau inclusif dirigé par des jeunes artistes créatifs et activistes engagés, dont la mission est de créer des communautés autonomes et résilientes à travers la culture et l'art. Le webinaire terminera par une performance artistique multidisciplinaire enregistrée, « D’BARA- دبارة», réalisé par un groupe des jeunes tunisien.ne.s qui met à l'honneur l'énorme potentiel d'une jeunesse créative conjuguant diverses expressions artistiques à savoir les danses, les musiques, le graffiti et les sports urbains.

Rejoignez-nous : Cet événement se déroulera en ligne via Zoom. Le lien sera envoyé par e-mail le jour de l'événement.

Veuillez noter que le webinaire sera enregistré et sera publié sur le site Web de MADAR après la session.

Si vous avez d'autres conditions d'accès ou toute autre question, veuillez nous contacter à madar.networkplus@keele.ac.uk

Suivez le réseau MADAR sur Twitter, consultez notre site Web et inscrivez-vous à notre liste de diffusion

Veuillez vous inscrire ici: