À propos du réseau

Le Maghreb Action on Displacement and Rights (MADAR مدار arabe pour ‘voie’) Network Plus (Action Maghreb sur les déplacements et les droits) vise à améliorer la protection humanitaire des personnes déplacées vulnérables en contexte de conflit dans la région du Maghreb central, en Algérie, au Maroc et en Tunisie.

L’objectif de MADAR est de faciliter les collaborations de recherche et de soutenir des projets qui s’appuient sur l’expertise régionale de chercheurs britanniques et Maghrébins qui travaillent dans les domaines des arts, des sciences humaines et des sciences sociales et politiques. MADAR conjugue une approche interdisciplinaire avec des méthodes participatives et collaboratives et s’appuie sur des initiatives artistiques et créatives afin de mobiliser des voix du monde entier, de faciliter la participation des groupes marginaux et sous-représentés et de donner un rôle plus actif aux personnes déplacés dans le processus de recherche et dans ses résultats.

Le soutien aux initiatives artistiques et créatives sera au cœur de notre approche visant à répondre aux enjeux sociaux et politiques relatifs aux flux migratoires et aux personnes déplacées. Notre engagement continu à concevoir et à mener nos programmes de recherches en mode collaboratif vise à répondre efficacement aux besoins de protection des réfugiées et des personnes déplacées dans ces régions en s’appuyant sur les connaissances locales et sur des démarches communautaires. Nous menons nos recherches en partenariat avec des organisations de la société civile, actives dans les domaines des droits des personnes déplacées, de l’humanitaire et de la culture, et situées au Maghreb (Caritas, Racines, Notre Culture d’Abord).

Les résultats des recherches menées dans le cadre de MADAR contribueront à réduire les risques et à améliorer la protection des personnes déplacées au Maghreb. MADAR contribuera également à définir et influencer les politiques et les pratiques nationales et régionales qui encouragent et facilitent la protection des personnes déplacées au Maroc, en Algérie et en Tunisie respectivement, ainsi qu’à produire des connaissances utiles et qui auront un impact sur les régions voisines et au-delà.

Le réseau a aussi pour objectif de renforcer la capacité de recherche des chercheurs au Maghreb et ailleurs. Le partenariat durable de MADAR avec des organisations de la société civile au Maghreb renforcera les capacités et enrichira les relations et les réseaux à travers la région.

MADAR répond à l’Objectif de Développement Durable n°16 : « Promouvoir l’avènement de sociétés pacifiques et inclusives aux fins du développement durable, assurer l’accès de tous à la justice et mettre en place, à tous les niveaux, des institutions efficaces, responsables et ouvertes à tous ». MADAR vise à :

1) Regrouper l’expertise régionale de chercheurs britanniques et Maghrébins qui travaillent dans les domaines des arts, des sciences humaines et des sciences sociales et politiques.

2) Financer des recherches qui rassembleront et renforceront le travail des chercheurs du Maghreb, du Moyen Orient et de l’Afrique du Nord.

3) Partager des pratiques de travail exemplaires pour renforcer les partenariats entre les chercheurs, les artistes et les praticiens.

4) Identifier des moyens d’aide aux personnes déplacées pour un meilleur accès aux soins, à l’éducation et à l’emploi.

5) Influencer et soutenir les gouvernements dans l’accompagnement et la protection des personnes déplacées au Maghreb.

6) Travailler avec les organisations de la société civile pour combattre le racisme et la xénophobie dans la région.

MADAR est financé par le UKRI AHRC Global Challenges Research Fund (GCRF) Collective Programme (Network Plus). Pour plus d’informations sur le Programme, vous pouvez visiter

https://ahrc.ukri.org/funding/internationalfunding/the-global-challenges-research-fund/gcrf-network-plus/